Le site des riverains survolés par les avions
de l’aéroport de Beauvais-Tillé

 

SAMEDI 21/09 | RENDEZ-VOUS 10h PLACE JEANNE HACHETTE – BEAUVAIS … avec votre valise

 

Merci à ceux qui sont venus finalement assez nombreux hier soir à notre réunion de Milly malgré le peu de communication…

Nous avons bien discuté et évoqué diverses actions possibles dans un avenir aussi proche que possible.

Première étape : Samedi 21 septembre, rendez-vous à 10 heures Place Jeanne Hachette à Beauvais … avec votre valise ! .

VALISE ADERA shutterstock_1033146286

Une marche pour le climat est organisée par des associations de Beauvais, ils nous ont invités et nous comptons bien y participer. En effet, l’aviation est un gros émetteur de gaz à effet de serre – CO2 mais aussi les oxydes d’azote, les traînées de condensation, etc…, toujours en augmentation quand les autres secteurs font de gros efforts pour les réduire…et les réduisent.

Développer l’activité à l’aéroport de Beauvais comme partout en France ne permettra pas d’atteindre les objectifs de l’accord de Paris.

Alors que l’agglo du Beauvaisis présidée par Madame Cayeux élabore son plan climat, il ne suffira pas d’aménager quelques pistes cyclables (indispensables) ou de planter quelques arbres. Il faut commencer par des actions significatives comme renoncer à augmenter l’activité de l’aéroport tant que les avions continueront à émettre tant de GES.

Ryanair était en 2018 le dixième plus gros émetteur de CO2 en Europe, au même plan que les centrales à charbon!

Alors tous à vos valises et venons dire haut et fort à Beauvais que ça suffit. Nous ne voulons pas des projets présentés par Madame Cayeux pour l’aéroport!

Deuxième étape : je vous informerai rapidement, un indice, préparez de nouveau vos valises pour le vendredi 27 septembre….

A samedi!

 

Les élus donnent carte blanche au développement de l’aéroport  

 

Ryanair souhaitait pouvoir être assurée de ne pas à avoir à payer d’amende en cas de retour tardif pendant le couvre-feu. Et bien voilà, nos élus l’ont accepté lors de la réunion de la CCE (commission consultative de l’environnement) du 30 août 2019 ; la compagnie bénéficiera bien des dérogations nécessaires et elle pourra installer une base à l’aéroport de Beauvais-Tillé, une condition du développement important de l’aéroport. Les conséquences : accroissement du trafic, augmentation des vols de nuit et départ dès 6h30 le matin

C’est clair, les élus veulent 6 millions de passagers à court terme – on parle de 2023, 2024, … environ 36000 mouvements par an, donc en moyenne une centaine par jour en sachant qu’il y en a plus l’été que l’hiver.

Il y a quelques mois, confirmé par des appels téléphoniques la veille de la réunion (ce sont les élus qui nous ont appelé hier et pas nous qui les avions sollicités),  les élus nous assuraient qu’ils ne voteraient pas la modification du couvre-feu mais à la CCE, ils ont tous voté pour….

Messieurs Van Walleghem, maire de Fouquerolles, Monsieur Frédéric Gamblin, maire de Laversines, Monsieur Marchetti, maire de Tillé, Monsieur Sauvé, maire de Troissereux, Monsieur Pacaud, sénateur et conseiller départemental, ont tous tourné casaque. Aucune justification au vote, la situation n’avait nullement changé entre La veille et le jour de la réunion.

Les associations se sont bien battues, on a fait de notre mieux mais nous avons affronté un manque de loyauté et une mauvaise foi évidente.

Une personne nous a dit à l’issue de la réunion : « on ne pas toujours gagner »… seulement ici on perd toujours et c’est notre cadre de vie et notre santé qui sont en jeu pas un siège électoral.

Les avions n’arrêtent pas d’arriver pendant que j’écris ce post… demain ce sera pire, le représentant de Ryanair nous a indiqué qu’une base était envisageable au quatrième trimestre de 2020.

 

 

Halte aux bruits qui courent

 

Téléchargez le livret d’information mis au point par l’UFCNA – Union Française Contre les Nuisances des Aéronefs ; il répond aux rumeurs et idées reçues concernant les riverains d’aéroports et le transport aérien :

UFCNA - RUMEURS ET IDEES RECUES

 

 

LARA ESCAPEARTIST French flying noise cartoon

Merci Lara TheEscapeArtist pour ce dessin très représentatif.

 

Trajectoires standardisées principales à trouver sur le site de la DSNA en cliquant ici : site DSNA

 

 

Chevelus face au sud-est Beauvais pour site internet Chevelus face au nord-ouest Beauvais pour site internet

 

Le bruit – un danger pour la santé

 

 

Beauvais-Tillé en quelques chiffres

 

Ryanair souhaite baser certains avions à Beauvais, cela signifie qu’ils passeraient la nuit à Beauvais-Tillé.
De nombreuses conséquences pour les riverains… pas des améliorations.

2017 EVOLUTION DU TRAFIC A BEAUVAIS PASSAGERS ET MOUVEMENTS

2017

PASSAGERS = 3 386 500 MOUVEMENTS = 20 751

Très mauvaise année 2017 pour l’aéroport, mais 2018 voit une légère reprise…. dommage, nous avions noté une réduction du bruit… Beauvais est le seul aéroport français à avoir subi une telle réduction de trafic qui n’est due qu’à Ryanair.

2016

3.997.856 = nombre de passagers
25.224 = nombre de mouvements commerciaux (donc hors aéro-club et transports privés)

2015

4.330.019 = nombre de passagers
27.712 = nombre de mouvements commerciaux (donc hors aéro-club et transports privés)

L’arrêté préfectoral approuvant le PEB de 2012 prévoit qu’il doit être mis en révision dès que le nombre de mouvements commerciaux atteindra 30.000 par an.

 

Il faut limiter le trafic aérien en cas de pic de pollution

 

Un reportage de France 3 Picardie et un article du Parisien à voir sur cette page : Pics de pollution

 

 

 

Le reportage de France 2 sur les subventions accordées à Ryanair

18 janvier 2017 JT 20 heures

 

 

 

 

Le Dossier Noir du Transport Aérien 


DOSSIER NOIR DU TRANSPORT AERIEN 2015

« Celui qui croit qu’une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste.

Kenneth E. Boulding

L’ADERA est membre de la Convergence Associative. Union informelle de 174 associations (représentant indirectement plus de 500 associations) de riverains et de défense de l’environnement d’Ile de France, la Convergence Associative permet la réalisation de projets communs à toutes les associations. Une dizaine de personnes sont membres du comité de pilotage, dont un représentant de l’ADERA.

En effet, si l’Oise n’est pas située en Ile de France, le Plan d’Exposition au Bruit de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle s’étend sur une partie de l’Oise. En outre, l’aéroport de Beauvais-Tillé, que l’exploitant a transformé en Paris-Beauvais Tillé, dessert principalement Paris et la région parisienne et, à titre anecdotique seulement, la Picardie.

Dans le cadre de la Convergence Associative, l’ADERA a participé à la rédaction d’un dossier sur les impacts du transport aérien sur le réchauffement climatique, la pollution nocive pour la santé et l’économie et les emplois.

Ce dossier peut être consulté ici : DOSSIER NOIR DU TRANSPORT AERIEN 24-11-2015

 

 

 

La crainte d’un développement sans limites…

 

Ryanair cherche à implanter une base en France et Beauvais serait un bon point de chute. Outre les charges sociales du personnel sur place, le seul obstacle est le couvre-feu. Les riverains craignent donc que les collectivités locales cèdent à la pression de Ryanair (qui fait courir des bruits sur une délocalisation partielle à Roissy ou Orly) et acceptent l’installation de cette base. Il en résulterait une remise en cause au moins partielle du couvre-feu et un nombre de mouvement croissants notamment très tôt le matin et la nuit.

Cette crainte est étayée par l’insistance des collectivité locales à insonoriser les riverains :

  • courriers et communication dans la presse pour inciter les riverains à déposer des dossiers,
  • avance de trésorerie au gestionnaire de l’aéroport pour couvrir la totalité des travaux relevant de la TNSA,
  • aide complémentaire à concurrence de 5.000€ par dossier pour lesquels la TNSA serait insuffisante à couvrir l’intégralité des travaux,
  • remboursement des travaux d’insonorisation réalisés par les riverains situés dans le PGS avant l’application de ce plan, et plus récemment
  • participation financière aux travaux d’insonorisation des riverains en limite de PGS à concurrence de 40% de leurs travaux dans la limite de 7.000€ par dossier.

Cet empressement à finaliser les travaux d’insonorisation peut être la première étape d’un développement très important de l’aéroport ; les politiques ne manqueront pas de dire qu’ils ont dépensé des millions pour insonoriser les riverains et que ceux-ci n’ont plus rien à dire et ne doivent plus se plaindre, ce type de phrase est déjà apparu dans la communication institutionnelle.

En outre, la prise en charge par la collectivité (donc avec de « l’argent public ») de travaux d’insonorisation est un nouvel exemple où le principe de « pollueur – payeur » n’est pas appliqué.

 

Reportage sur le low cost par Enrico Porsia

 

Pour tout connaître du fonctionnement des aéroports recevant des compagnies low cost et en particulier Ryanair, il faut visionner le reportage de Enrico Porsia (il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous) :

 

La face cachée du lowcost : Enquête sur le système Ryanair from CGT CadresTechs on Vimeo.